Archives de catégorie : société

GUY DELISLE : « GUIDE DU ROUTARD » DES RELIGIONS AU PROCHE-ORIENT

La rencontre du pape François avec le patriarche orthodoxe russe Cyrille est lourd de paradoxes, de silences voire de désinformations dans les médias.

L’approche et la visée très particulières de certains bédéistes peuvent contribuer à lever beaucoup de ces ambiguïtés. C’est exactement ce que fait Guy Delisle dans ses Chroniques de Jérusalem (Éditions Delcourt – 2 011). Dans la planche ci-dessous (p. 109), il résume splendidement les contradictions des administrateurs de l’Église du Saint-Sépulcre à Jérusalem dont ils sont, à tour de rôle, gestionnaires.

pretres

http://www.guydelisle.com/category/bd/page/10/

Continuer la lecture de GUY DELISLE : « GUIDE DU ROUTARD » DES RELIGIONS AU PROCHE-ORIENT

RADIOS-POUBELLES au Québec; CANDIDATS-POUBELLES aux Unis-États

Joseph Soltész

Insulter n’importe qui pour le plaisir, propager des informations fausses ou non fondées (voir le rapport (contesté) de Mme Payette sur le sujet), voilà qui justifie la MÉTAPHORE de radios-poubelles qui affecterait encore, à certaines heures et derrière le micro de certains animateurs, les diffuseurs de la Vieille capitale.

Aux Unis-États, le candidat républicain populiste et celle qui, grossièretés censurées à l’écran à l’appui, s’est jointe à lui comme colistière d’office, est exactement de la même veine. D’après « le site PolitiFact, un média américain spécialisé dans l’épreuve des faits » (SRC), le bouillant aspirant s’est mérité le titre de « menteur de l’année » pour l’ensemble de son oeuvre de trompeur, d’où la MÉTAPHORE de candidat-poubelle.

Et que dire des publicités-poubelles! À côté des pires journaux à potins, ancêtres de toutes les poubelles médiatiques, voilà qu’on nous inonde en plus de publicités-poubelles. Continuer la lecture de RADIOS-POUBELLES au Québec; CANDIDATS-POUBELLES aux Unis-États

Ligue de hockey junior majeur du Québec et personnification

tIgresToute équipe de sports, du calibre le plus modeste au plus élevé, cherche à s’identifier par un nom. Comme tout nom propre, ce nom s’écrit avec une majuscule. C’est ainsi que, dans la LHJMQ, on a les Remparts de Québec, les Voltigeurs de Drummondville, les Cataractes de Shawinigan et les Tigres de Victoriaville.

Cette PERSONNIFICATION s’étend aussi aux synonymes auxquels on recourt couramment. Ainsi en est-il des Félins dont on aura facilement reconnu l’équipe d’origine.

Cette PERSONNIFICATION, cependant, n’est pas que rhétorique, elle est aussi grammaticale : comme le nom propre d’origine, le synonyme s’écrit avec une majuscule. Continuer la lecture de Ligue de hockey junior majeur du Québec et personnification