Figures de style et mathématiques

Joseph Soltész

Des collègues mathématiciens ont souligné la parenté de certains termes de leur domaine avec les figures de style et de rhétorique : parabole, ellipse, hyperbole

Dans le cas de la parabole, on peut trouver un lien entre la figure littéraire et le concept mathématique : dans les deux cas, il y a un éloignement, une distance de l’idée originale ou du point initial. Mais quels sont les liens en ce qui concerne l’ellipse et l’hyperbole? Qu’est-ce qui peut relier les figures littéraires aux figures mathématiques? Aidez-nous.

Parabole

Selon Wikipédia, « le plus souvent, la parabole est définie comme une courbe plane dont chacun des points est situé à égale distance d’un point fixe, le foyer, et d’une droite fixe, la directrice. »

Du point de vue littéraire, « la parabole est une figure consistant en une courte histoire qui utilise les événements quotidiens pour illustrer un enseignement, une morale ou une doctrine. Tandis que celle-ci, en général, présente directement le fait qu’elle a en vue, la parabole [métaphore] offre, sous ses couleurs véritables, un fait qui doit servir à la démonstration d’une vérité d’un autre ordre, avec laquelle elle a une relation plus ou moins facile à saisir. »

téléchargement

téléchargement